Il y a quelques années, ma petite soeur s'était (re) mise au tricot lors d'un séjour à la maison. Elle avait choisi de réaliser une petite fille, un modèle de Jean Greenhowe. Je lui avais traduit les explications et elle s'était prise au jeu, elle avait bien avancé et devait finir chez elle... Et puis, prise par les études (et les sorties entre copines), elle avait laissé de côté son "ouvrage".

Ouvrage qui avait fini bien solitaire... :( En vacances chez elle, je l'avais récupéré avec l'idée de le finir et de l'envoyer à ma petite soeur.

Et puis, prise par le boulot, les enfants et les sorties avec les copines, ça faisait bientôt un an que la poupée inachevée trainait dans mes projets en cours...

C'est donc trois ans plus tard que cette charmante demoiselle a vu le jour. Elle va aller rejoindre sa première maman et je suis sûre qu'elles seront heureuses de pouvoir enfin se serrer dans les bras...
 ;)

074

080

J'adore ces petites poupées, c'est parfaitement régressif mais c'est un chouette moyen d'utiliser nos restes de laine. Les modèles de Jean Greenhowe sont faciles à réaliser pour des débutants et ça change de la traditionnelle écharpe!

poupée laine waldorf

 J'ai personnalisé le modèle en lui offrant des  cheveux tout doux, décorés d'un petit noeud en liberty et pour qu'elle ne prenne pas froid, son cou est réchauffé par un trendy châle rose à poix blancs.